Aller au contenu principal

soirée lecture : "Misères du présent, richesse des possibles"

Posté dans
version PDF
Date: 
Jeudi, 24 Mai, 2012 - 18:00
Lieu: 
Local du MQDC

Soirée reportée au 24 mai

Le livre en discussion sera  "Misères du présent, richesse des possibles" d'André Gorz; un souper communautaire est prévu à 18h – amenez un petit quelque chose à partager, et la discussion suivra à 19h30.

Quatrième de couverture
Il faut apprendre à discerner les chances non réalisées qui sommeillent dans les replis du présent. Il faut vouloir s'emparer de ces chances, s'emparer de ce qui change. Il faut oser rompre avec cette société qui meurt et qui ne renaîtra plus. Il faut oser l'Exode. Il faut ne rien attendre des trairements symptomatiques de la " crise ", car il n'y a plus de crise : un nouveau système s'est mis en place qui abolit massivement le " travail ". Il restaure les pires formes de domination, d'asservissement, d'exploitation en contraignant tous à se battre contre tous pour obtenir ce " travail " qu'il abolit. Ce n'est pas cette abolition qu'iI faut lui reprocher : c'est de prétendre perpétuer comme obligation, comme norme, comme fondement irremplaçable des droits et de la dignité de tous ce même " travail " dont il abolit les normes, la dignité et l'accessibilité. Il faut oser vouloir l'Exode de la " société de travail " : elle n'existe plus et ne reviendra pas. Il faut vouloir la mort de cette société qui agonise afin qu'une autre puisse naître sur ses décombres. Il faut apprendre à distinguer lés contours de cette société autre derrière les résistances, les dysfonctionnements, les impasses dont est fait le présent. Il faut que le " travail " perde sa centralité dans la conscience, la pensée, l'imagination de tous : il faut apprendre à porter sur lui un regard différent ; ne plus le penser comme ce qu'on a ou n'a pas, mais comme ce que nous faisons. Il faut oser vouloir nous réapproprier le travail.

Ces rencontres conviviales nous permettront de faire plus ample connaissance et seront sûrement riches en termes de circulation et de partage d'idées. Elles se tiendront à notre local communautaire "Le café décroissant" (situé au sous-sol du 3745 avenue Lacombe à Montréal. Il est desservi par la station de métro Côte-des-neiges et les bus 51, 119 et 165). Nous aviser à l'avance de votre présence serait très apprécié. Remarque, la lecture du livre suggéré n'est pas une obligation pour participer, cependant, un prêt peut etre fait auprès du MQDC.