Aller au contenu principal

Abonnement et diffusion de l'Objecteur de croissance

version PDF

Avec un nouvel habillage, l'objecteur de croissance compte peu à peu creuser sa place au sein de la presse engagée de qualité pour enclencher les changements individuels et collectifs toujours plus nécessaires pour se diriger vers un avenir non seulement vivable mais aussi, et surtout, souhaitable !

Comme toujours, nous aurons besoin de votre soutien puisque la décroissance ne peut pas exister sans solidarité, sans réseau, sans liens affectifs, sans partage intellectuel et spirituel, sans actions concrètes. L'objecteur de croissance n'existera pas sans amis ou sans sympathisants capable de s'engager (à court, comme à long terme !) et défendre nos idées radicales.

Abonnez vous

Comme nous ne payons pas de distributeurs, nous privilégierons les ventes par abonnement et la distribution directe à nos abonnés. Pour nos débuts, nous publierons 4 numéros par an. Nous vous proposons plusieurs formules d’abonnement :

  1. Abonnement régulier à 10 dollars ( 4 numéros, frais d'envoi inclus pour le Québec)
  2. Abonnement de soutien à 10 dollars + une donation de la somme que vous voudrez
  3. Abonnement organisationnel (café, bars, associations, commerces, lieux de passage, etc.) à 20 dollars ou plus

Pour vous abonner, envoyez à l'adresse suivante : 7011 rue champagneur, H3N 2J6, Montréal, Qc, un chèque à l'ordre du Mouvement Québécois pour une Décroissance Conviviale (ou MQDC) en précisant le type et le nombre d’abonnements que vous désirez ainsi que la ou les adresses de livraison.

Distribution directe

Pour assurer la distribution directe, nous recherchons des bénévoles prêts à donner un peu de temps pour porter leur numéro à nos abonnés 4 fois par an. Sur Montréal, la distribution est faite par quartiers pour une dizaine d'abonnés. Merci de nous contacter

Vente groupée

Vous pouvez vous procurer les anciens numéros de l'Objecteur par lot de 5 pour 5$ au local, ou 10$ par la poste pour envoi au Québec. Nous contacter pour les autres destinations

Aidez nous à vendre l'objecteur de croissance

Le principe de camelot que nous mettons en place est le suivant : nous vendrons à la personne qui désire nous aider 10 exemplaires au prix de 10 dollars. Celle-ci pourra ensuite vendre le journal au prix qui lui convient et garder les bénéfices. Nous comptons énormément sur ce mode de diffusion ! Pourquoi ?

  1. Parce que vendre l'objecteur est un gage de soutien actif dont nous avons particulièrement besoin. Nous avons besoin de gens capable d'aider à la distribution de l'objecteur de croissance et capable d'assumer l'étiquette "décroissante".
  2. Parce que tout le monde peut contribuer et que nous misons sur le bouche à oreille, sur le main à main.
  3. Parce qu'il est relativement facile de distribuer 10 exemplaires dans son entourage. Nous avons certainement 10 amis ou connaissances potentiellement intéressées par le sujet.
  4. Parce qu'il faut que nous nous fassions connaitre. Et pour se faire connaitre, rien de tel que d'en parler ! Vendre l'objecteur de croissance permet d'entamer les discussions qui favoriserons le changement sociétal espéré. Parce que nous sommes un journal politique.

Points de vente

  • Montréal

- Local du MQDC : les 13 de chaque mois à partir de 17h30 lors des soirées projection, et tous les événements qui ont lieu au local

- Café l'Artére

- Café Touski

- Café L'escalier

- L'alchimiste en herbe

- Librairie Biosfaire

- Librairie L’Écume des jours

  • Québec

- Librairie À la page noire

- Les AmiEs de la Terre de Québec

- Marché de solidarité régionale de Québec

Aidez nous à trouver des lieux de diffusion

Vous pouvez par exemple proposer un lieu qui acceptera de vendre notre journal. Comme nous n'utilisons pas les services d'un distributeur, le journal ne sera pas vendu en kiosque. Nous avons besoin de commerces, de bars, de cafés, d'associations qui acceptent d'afficher et de vendre l'objecteur de croissance. À chaque nouveau numéro, l'un de nos bénévoles passera déposer les nouveaux journaux et récupérer l'argent des ventes. Nous avons besoin de lieux amis et partenaires !

Ouvrons les yeux et soyons sincère, si l'objectif est sincèrement de permettre à l'humanité de s'épanouir dans des conditions vivables et souhaitables, nous n'avons pas le choix de réfléchir à la décroissance conviviale ! La décroissance devra être discutée, débattue et préparée pour ne pas subir les dérives totalitaires d'une décroissance subie, non planifiée et non discutée.

Nous vous invitons à faire tourner le message dans vos réseaux…