Aller au contenu principal

Retour sur l'action Grand Prix

version PDF

Nouveau : les photos de l'action

Par votre signature et votre appui, le Mouvement québécois pour une décroissance conviviale a fait une percée dans l'opinion publique ces derniers jours en questionnant la tenue du Grand Prix de la Formule 1. À notre connaissance, c'était la première fois qu'une amorce de débat surgit sur cette question. Et l'interpellation est montée jusqu'à l'Assemblée nationale.

Grâce aux dons des sympatisants du MQDC, l'annonce dans Le Devoir a pu passer à la une. Merci encore à tous ceux qui nous ont soutenu.

Malgré le temps maussade, une éclaircie a permis à nos trois invités de présenter leur point de vue sur le Grand Prix et de procéder au dessoufflage symbolique de la balloune.

Après ce premier essai prometteur,il y aura une autre fois, vous vous en doutez bien. Nous n'étions qu'une soixantaine de personnes au parc Lafontaine. Peut-être serons-nous 500 l'an prochain...si la météo est de notre bord....

Alors, merci encore une fois...et à l'année prochaine!

 

En attendant un compte-rendu de cette journée, voici un apperçu de la présence de l'action dans les média :

 

Quelques photos au fil de l'action :

Serge Mongeau, fort de son engagement au sein de la simplicité volontaire puis de la décroissance, a expliqué la symbolique dernière le choix d'une action contre le Grand prix : moins qu'une attaque directe contre la formule 1, le MQDC a voulu mettre en évidence les excès de notre société de consommation dont un certain nombre sont l'apanage de ce type d'événement.

 

 

 

 

 

 

A son tour, Dimitri Roussopoulos a rappelé que les grands événements populaires et mondiaux sont également l'occasion de trafics humains, en particulier de la prostitution.

 

 

 

 

Attendu avec impatience, Amir Khadir est arrivé à vélo, montrant son attachement à une société moins énergivore. Il n'a pas manqué de rappeler à l'assemblée présente que le chemin préconisé par Serge Mongeau est la voie à suivre.

 

 

 

Comme prévu, le lacher de ballon a cloturé l'action du MQDC : dessoufflage symbolique de la baudruche Grand prix.